Lancement d’un appel à projets « zéro déchet marin en Outre-mer »

publié le 4 septembre 2019

Les déchets, les filets et les engins de pêche abandonnés ou perdus en mer engendrent un impact considérable sur la biodiversité et la faune marine, en créant notamment des phénomènes d’enchevêtrement.


Aujourd’hui, on considère qu’une grande majorité des déchets marins proviennent des activités à terre ; les déchets plastiques représentent la quasi-totalité d’entre eux.

Face à ces constats alarmants, un appel à projets est lancé afin de proposer des solutions concrètes, efficaces, pérennes et réplicables pour diminuer l’impact de ces déchets sur le milieu marin. Cela s’inscrit dans les objectifs du plan Biodiversité et du Livre bleu Outre-mer qui visent la construction d’une économie sans pollution et à faible impact sur la biodiversité, avec un objectif de zéro plastique rejeté en mer d’ici 2025.

L’appel à projets vise à mener des opérations de localisation des zones où les déchets s’accumulent, leur récupération et des solutions de prévention et de valorisation. L’objectif est aussi de mener des opérations pilotes de récupération de déchets avec les professionnels de la pêche.

Les candidats ont jusqu’au 8 novembre 2019 pour déposer leur candidature afin de bénéficier d’une aide. L’enveloppe totale consacrée pour cet appel à projets est de 300 000 euros, à répartir entre les projets sélectionnés.

Cette initiative s’inscrit dans la stratégie « zéro déchet en Outre-mer » initiée par Annick Girardin à laquelle Brune Poirson a pu apporter son concours ce matin lors d’une rencontre au ministère de la Transition écologique et solidaire avec les élus d’Outre-mer. Elle a notamment eu l’opportunité de leur rappeler la volonté de l’État de lutter contre la pollution plastique à laquelle ils sont principalement confrontés.

Télécharger le dossier de l’appel à projets (format pdf - 363 ko - 04/09/2019)