Les lingettes… pas dans les toilettes !

publié le 27 mars 2020 (modifié le 8 avril 2020)

Confrontée à une augmentation des pannes et dysfonctionnements du réseau d’assainissement en raison d’un afflux de déchets divers, la DTAM rappelle à la population que seuls le papier hygiénique ou les mouchoirs à usage unique peuvent être jetés dans les toilettes.


Les autres déchets, tels que les lingettes nettoyantes ou désinfectantes (même biodégradables), les serviettes ou tampons hygiéniques ou encore les couches ne doivent pas être jetées dans les toilettes.

Ces déchets particulièrement résistants obstruent les stations de refoulement du réseau d’assainissement et provoquent des pannes à répétition. Ils peuvent également obstruer les canalisations des résidences.

En période de confinement, ces pannes entraînent, en outre, des déplacements supplémentaires des équipes de maintenance.

La DTAM vous remercie de votre nécessaire et indispensable collaboration.

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Une station de refoulement, avant nettoyage. en grand format (nouvelle fenêtre)
Une station de refoulement, avant nettoyage.
Les lingettes de nettoyage bloquent les pièces mobiles des pompes de refoulement.  en grand format (nouvelle fenêtre)
Les lingettes de nettoyage bloquent les pièces mobiles des pompes de refoulement.
La même station de refoulement, une fois nettoyée. en grand format (nouvelle fenêtre)
La même station de refoulement, une fois nettoyée.

Et si on se passait simplement de lingettes ?

Conseils de l’ADEME pour réduire les déchets en période de confinement