Les marées découvertes, une action pour découvrir le métier de marin à Saint-Pierre et Miquelon

publié le 4 juin 2020

La Direction des Territoires, de l’Alimentation et de la Mer, Service Affaires Maritimes et Portuaires (SAMP), propose cette année les « marées découvertes » destinées aux personnes souhaitant découvrir le métier de marin.


Cette action concerne les personnes qui ne sont ni des gens de mer au sens du code des transports, ni « des passagers » au sens de l’arrêté du 23 novembre 1987 relatif à la sécurité des navires, ni des personnes embarquées pour des raisons professionnelles (motoriste, scientifique…).
La marée découverte s’adresse principalement aux :

  • élèves scolarisés dans un cursus général ou professionnel en lien avec le maritime
  • jeunes inscrits dans un dispositif d’orientation ou d’insertion
  • demandeurs d’emploi, quel que soit l’âge.

Seuls les élèves des lycées professionnels maritimes ou en formation maritime peuvent être qualifiés comme « stagiaire » dès lors qu’ils ont suivi, avant l’embarquement, une formation à la sécurité (ex : CFBS).
Dans le cas contraire, les intéressés embarquent sous le statut de personnel dit « spécial ».

Conditions à réunir :

1. Pour la personne souhaitant découvrir le métier de marin

  • un certificat médical de moins de 3 mois de non contre-indication à l’embarquement sur un navire de pêche délivré par le médecin traitant
  • un âge minimum de 16 ans, avec une autorisation parentale pour les mineurs
  • une attestation de natation (50 mètres, départ plongé)
  • être couvert par une police d’assurance en responsabilité civile

2. Pour l’entreprise accueillant la personne
A. Le navire

  • le nombre maximal de personnes embarquées doit impérativement rester inférieur ou égal au nombre maximal de personnes autorisées à bord du navire par le permis de navigation
  • le permis de navigation doit être à jour et spécifier que l’embarquement d’un personnel « spécial » est autorisé. Si cette mention n’apparaît pas sur le titre de sécurité, il conviendra à l’armement de se rapprocher du Service des Affaires Maritimes et Portuaires de la DTAM.
  • Le document unique de prévention (DUP) prévoit la présence à bord d’une personne extérieure à l’équipage.
  • l’armement possède une police d’assurance en responsabilité civile

B. Les conditions de navigation

  • le capitaine précise à la personne embarquée les consignes de sécurité, lui présente le rôle abandon, le rôle incendie, le matériel de sécurité et le DUP avant la première sortie
  • le capitaine exige l’essai de la brassière de sauvetage et, le cas échéant, de la combinaison de survie
  • le port des équipements de protections individuels (EPI) empêchant le risque de noyade grâce au vêtement à flottabilité intégré (VFI) est obligatoire
  • les conditions météorologiques doivent être prises en compte par le capitaine compte tenu de l’embarquement d’une personne non familiarisée avec le fonctionnement d’un navire de pêche

3. Organisation de la marée découverte

  • une seule personne à la fois peut embarquer sur un navire au titre d’une marée découverte
  • l’embarquement ne peut être autorisé que sur des navires composés d’un équipage minimum de 2 personnes
  • la durée totale d’embarquement ne peut être supérieure à 96 heures.

4. Accord de l’administration
La demande doit être déposée au SAMP/DTAM au moins une semaine avant la date prévue de l’embarquement, par mail à l’adresse suivante :
uam.samp.dtam-975@equipement-agriculture.gouv.fr

S’inscrire :

La demande est composée :

  • de la demande d’autorisation d’embarquement dans le cadre d’une marée découverte, signée (format pdf - 65.4 ko - 04/06/2020) . Vous pouvez également retirer le formulaire au Service Affaires Maritimes et Portuaires, situé rue Gloanec.
  • de l’autorisation parentale pour les mineurs de plus de 16 ans
  • du certificat médical de la personne souhaitant embarquer
  • de l’attestation de natation de la personne souhaitant embarquer
  • d’une copie de l’assurance en responsabilité civile de la personne souhaitant embarquer

Si l’intéressé suit une formation maritime, fournir :

  • un justificatif de participation à une formation à la sécurité
  • une convention de stage

Toute demande d’informations complémentaires peut être obtenue auprès du Service Affaires Maritimes et Portuaires, situé rue Gloanec (Tél : 05 08 41 15 30)