Organisation de la viabilité hivernale

publié le 1er février 2007 (modifié le 8 février 2017)

En période hivernale, une grande partie des actions de la DTAM est consacrée à la viabilité hivernale (VH) soit le dégagement et le salage des voies et l’évacuation de la neige.

Viabilité hivernale : le rôle de la DTAM

En période hivernale, une grande partie des actions de la direction des Territoires, de l’Alimentation et de la Mer est consacrée à la viabilité hivernale (VH) soit le dégagement des voies et l’évacuation de la neige.

Les secteurs pris en charge par la DTAM

La DTAM est chargée du déneigement des routes nationales, des quais, de l’aéroport de Miquelon.
Pour le compte de la collectivité territoriale, elle assure le déneigement des lotissements extérieurs (Galantry, Briand, Poirier, Boulot, Bourgeois, Ranch et Graves), de la zone artisanale, de la quarantaine.
Par convention avec la municipalité de Saint-Pierre elle assure également le déneigement du lotissement du calvaire.
A Miquelon-Langlade, l’ensemble du réseau routier est déneigé par la DTAM.
La DTAM déneige enfin les accès, entrées et parkings de nombreux bâtiments publics de l’État et de la Collectivité : Hôpital, Conseil Territorial, crèche, patinoire, antenne de l’hôpital à Miquelon, etc.
En quelques chiffres, cela représente 13 km de routes nationales, 95 km de routes de la Collectivité et 2,5 km de voirie communale, 4,4 hectares de quais, sans compter les nombreux accès, entrées et parkings cités plus haut.

Organisation de la viabilité hivernale

Pendant la période de la viabilité hivernal, la DTAM met en place une veille constante afin de déclencher les opérations de déneigement ou de salage lorsque cela est nécessaire.

Il s’agit d’abord d’ouvrir les voies, puis de les élargir. Le réseau névralgique est traité en priorité.

Lorsque l’événement météorologique est en cours, les équipes doivent veiller à maintenir de bonnes conditions de circulation, dans les secteurs prioritaires d’abord.

Avec les conditions météo locales, et les vents forts et fréquents, les voies déblayées peuvent se ré-enneiger rapidement.

Lorsque l’événement météo est terminé, des opérations d’évacuation sont organisées pour libérer les voies, notamment dans la perspective d’autres épisodes neigeux.

Trois niveaux de service

Dans l’organisation de la VH, le territoire sous responsabilité de la DTAM est divisé en trois zones, correspondant à trois niveaux de service.

  • Niveau 1 : Correspond aux zones névralgiques, soit la partie du réseau routier reliant les principales infrastructures essentielles (hôpital, aéroport, Préfecture et mairies, usines électriques, …). Ce réseau est évidemment déneigé en priorité.
  • Niveau 2 : Correspond au réseau routier secondaire, souvent périphérique qui ne compte pas d’infrastructures essentielles. La VH y est assurée, dès que le niveau 1 est réalisé. Les routes sont maintenues dans un étant praticable.
  • Niveau 3 : Correspond aux routes périphériques où le trafic est le moins intense. Le déneigement y est réalisé en dernier.

Voir les cartes des niveaux de service
Niveaux de service - Saint-Pierre (format pdf - 2.1 Mo - 08/02/2017)
Niveaux de service - Miquelon Langlade (format pdf - 253.6 ko - 08/02/2017)

De nouveaux équipements acquis en 2016

À Miquelon, suite à l’incendie des ateliers municipaux, la DTAM, qui assurait déjà le déneigement des routes de la commune, a pris en charge le salage des voies pour cet hiver 2016-2017. La DTAM s’est équipée en 2016 d’outils de salage pour sécuriser les interventions.

À Saint-Pierre, la DTAM utilise maintenant la bouillie de sel. Plus lourde que le sel, elle n’est pas emportée par le vent. Elle agit plus rapidement et par temps plus froid.
Cette bouillie est un mélange de sel sec et de saumure. La saumure est une solution d’eau saturée en sel. Les deux ingrédients de la bouillie de sel, la saumure et le sel, sont mélangés directement dans la saleuse au moment de l’épandage.

Deux nouvelles saleuses adaptées au salage par « bouillie de sel » ont été acquises en 2015. L’année dernière, la DTAM a acquis une centrale à saumure. Grâce à ces nouveaux équipements, la DTAM peut maintenant utiliser la bouillie de sel, plus économe en sel, pour bénéfice économique et environnemental important.

Communication aux usagers

Lorsque les conditions climatiques l’exigent, la DTAM informe les usagers sur l’état des routes. Dès 7h00, un premier communiqué est envoyé aux radios locales (SPM 1ère et Radio Atlantique), puis cheznoo.net et internet DTAM. Ce communiqué est mis à jour si la situation change.

Des communiqués sont également émis pour annoncer les opérations d’évacuation de la neige, invitant les résidents des secteurs concernés à libérer les voies.