Repiquer ses salades et planter ses pommes de terre

publié le 15 juin 2017 (modifié le 13 juillet 2017)

Les astuces de Gérard pour protéger ses salades

Pour éviter le coup de froid au moment de repiquer les salades en extérieur, protégez-les sous des demi-bouteilles plastiques renversées. L’idéal ? Des bouteilles de Ginger ale de 2L, vertes. Leur teinte plus foncée laisse passer la lumière sans brûler les plants. Vous pourrez les laisser couvertes les trois premières semaines de juin. Elles seront ensuite quasiment prêtes à consommer !

Les astuces de Patrick pour planter ses pommes de terre

Mes plants sont mis à germer 1 mois avant de les mettre en terre, dans un endroit bien éclairé par la lumière du jour, mais en faisant attention à ne pas les exposer directement.

Ils sont maintenus dressés en les serrant les uns contre les autres dans une caisse, de manière à tourner les yeux situés à la pointe du tubercule (à l’opposé de l’endroit où la pomme de terre est rattachée à la plante) vers le haut, pour favoriser le développement du germe apical. On obtiendra ainsi moins de ramifications, mais des pommes-de-terres de plus grande taille.

Je mets mes plants en terre généralement fin mai, après une averse, car mon sol est sablonneux et une terre un peu humide permet de mieux tenir les trous. Je les espace de 50cm, grâce à un outil que j’ai confectionné qui permet de faire le trou et de marquer en même temps l’emplacement du prochain plant (cf photo). Au rang suivant, mes plants seront mis en quinconce par rapport aux précédents. Pour avoir un rang bien droit, je me guide à l’aide d’un fil, piqué de part et d’autre du rang. Voilà, il ne reste plus qu’à attendre que ça pousse !