Méthode d’élaboration du PPRL

publié le 29 septembre 2015 (modifié le 15 octobre 2015)

Le PPRL est-il un outil élaboré en raison de la montée des eaux ?

Non. Il s’agit d’un outil permettant d’adapter l’aménagement du territoire afin ne pas exposer les populations et les biens aux risques liés à une tempête exceptionnelle. Dans la détermination des zones d’aléas, l’élévation prévisible du niveau de la mer pour 2050 ne représente que 30 cm.

Le PPRL est-il adopté ?

Non. Le PPRL sera adopté en mars 2018, après plusieurs phases de concertation et d’information du public. Voir le calendrier.

D’où proviennent les données utilisées ?

  • des niveaux de marées enregistrées par le marégraphe du port de Saint-Pierre
  • des prévisions d’élévation du niveau de la mer formulées par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
  • des estimations des surcotes (surélévation du niveau marin due à une dépression) générées par des tempêtes centennales
  • des données altimétriques des cartes IGN, complétées des relevés topographiques réalisées par la DTAM. Voir les levers topographiques.

Les zonages sont-ils définitifs ?

Non, il s’agit dune première cartographie des aléas qui sera affinée par l’apport de données supplémentaires. De juin 2016 à juin 2017, un zonage réglementaire sera établi en concertation avec les collectivités.