Que faire en cas de découverte d’un oiseau affaibli ?

publié le 21 janvier 2022

Un réseau de surveillance des oiseaux a été mis en place dans l’archipel, suite à la découverte de plusieurs cas de H5N1 (influenza aviaire) sur des oiseaux dans la région de Terre-Neuve.


Il est recommandé de prévenir l’un des services suivants, en cas de découverte d’un oiseau (mort ou affaibli), indiquant le lieu, l’heure et l’espèce si possible :

  • le service agriculture, alimentation, eau et biodiversité de la DTAM au 55 19 91.
  • la clinique vétérinaire au 55 02 41
  • l’Office Français de la Biodiversité au 55 62 40

La DTAM tient à rappeler qu’il est fortement déconseillé de manipuler des oiseaux sauvages qu’ils soient morts ou vivants. Ces oiseaux peuvent être porteurs de maladies transmissibles à l’être humain.

Si le contact avec les animaux sauvages est inévitable, portez des gants et un masque ou utilisez deux sacs en plastique insérés l’un dans l’autre :

  • Éviter tout contact avec le sang, les liquides organiques et les excréments des oiseaux ;
  • Lavez-vous ensuite les mains au savon et à l’eau tiède ;
  • Éviter de ramener des oiseaux pour les mettre au chaud dans votre foyer.

La DTAM vous remercie de votre collaboration.