Port à sec de Miquelon : concilier besoins des utilisateurs et protection de l’environnement

 

Dans le cadre du développement du port de Miquelon, l’État consacre une enveloppe de 500 000 € à l’aménagement d’un port une aire de carénage et de stockage.

Répondre aux besoins des utilisateurs tout en préservant l’environnement

Cet espace de près de 2150 m² devrait répondre aux besoins des usagers du port qui pourront mettre les navires à sec pour carénage, réparation ou hivernage. L’aménagement, présenté en conseil portuaire le 23 novembre 2018, est constitué de deux espaces permettant d’accueillir plus d’une vingtaine de bateaux.
L’aire de carénage polyvalente de 1608 m² est équipée de son propre réseau d’assainissement se déversant dans une unité de traitement spécifique. Les eaux de carénage polluées par les nettoyants et liquides antisalissures (antifouling) ou pouvant contenir des espèces exotiques envahissantes seront ainsi traitées avant rejet, dans le respect des règles environnementales.
L’aménagement comprend également des bornes de distribution d’électricité et d’eau potable pour les utilisateurs du site.
Une aire de stockage supplémentaire de 538 m² est prévue pour l’entreposage des navires.

Les marchés de travaux ayant déjà été lancés, les travaux de la plate-forme pourront être réalisés en 2019.

Localisation des travaux (cliquer pour agrandir) en grand format (nouvelle fenêtre)
Localisation des travaux (cliquer pour agrandir)
Vue en plan du projet (cliquer pour agrandir) en grand format (nouvelle fenêtre)
Vue en plan du projet (cliquer pour agrandir)