Lancement d’une étude hydrogéologique à Miquelon

publié le 24 août 2021 (modifié le 26 août 2021)

Les inondations subies par le village de Miquelon pourraient être en partie dues aux mouvements de la nappe phréatique. Pour améliorer la connaissance du fonctionnement de la nappe du bourg, le BRGM est en mission à Miquelon jusqu’à fin août.


Le bourg de Miquelon est une zone sujette aux inondations comme l’ont illustré récemment l’épisode tempétueux du 28-29 novembre 2018, avec trente-cinq caves inondées, ou encore l’inondation de la plaine agricole autour de l’étang du cap Blanc en mai 2020.

Une des hypothèses est que ces inondations soient liées à des remontées d’eau souterraine, phénomène généralement décrit sous le terme de remontée de nappe phréatique.

Pour améliorer la connaissance du fonctionnement hydrogéologique du bourg, le BRGM (Service Géologique National) est actuellement en déplacement sur Miquelon jusqu’à fin août pour réaliser des mesures et poser des appareils de suivis en continu du niveau de la nappe.

Deux réseaux de mesures vont ainsi être mis en place pendant un an : un automatique et un autre manuel, ils permettront de mieux quantifier les vitesses de recharge et de vidange, les relations avec les fortes marées et établir une cartographie des variations saisonnières de la nappe.

Cette étude s’ajoute à l’appel à témoignage concernant l’inondation de 2018, lancé par la DTAM en juin 2021 à laquelle les résidents de Miquelon peuvent toujours participer en se répondant sur le site internet de la DTAM .

Cette connaissance, associée aux données de pluviométrie et de marées, devrait permettre d’améliorer la connaissance du risque afin de mettre en place des actions préventives et curatives, individuelles et collectives, visant à réduire la vulnérabilité et augmenter la résilience du territoire face à ce type d’inondation.

Les données récoltées permettront également de compléter les éléments du programme d’actions de prévention contre les inondations (PAPI) qui est consultable en ligne et en papier à la mairie de Miquelon jusqu’au 5 septembre 2021.

Voir le reportage de SPM la 1ère