Estimer l’altitude de mon habitation pour évaluer les effets d’une inondation et mieux l’adapter

publié le 17 avril 2020 (modifié le 29 avril 2020)

Grâce à la carte altimétrique de l’Archipel disponible sur le site GÉO SPM, tout propriétaire peut maintenant évaluer l’altitude de sa résidence. Pour les résidents des zones inondables, ces données permettent de mieux estimer les effets d’une forte inondation.


En plus d’améliorer la connaissance de notre territoire, cette carte permet aux propriétaires de constructions situées en zone inondable d’estimer les effets d’une forte inondation pour mieux adapter sa résidence ou son commerce.

La méthode est simple :

  • Le propriétaire consulte la carte altimétrique sur le site GÉO SPM (section cartothèque - visualiser la carte).
  • Il identifie le point le plus proche de son pas de porte en s’aidant de la photo aérienne.
  • Si la référence cadastrale de la parcelle est connue, l’outil "localiser", en haut à gauche de l’écran, permet de centrer automatiquement la carte sur la parcelle correspondante.
  • En cliquant sur le bouton "i" à droite de l’écran, il obtient l’altitude du point, exprimée en mètres NGF (Nivellement générale de la France).
  • Il évalue ensuite la différence de hauteur entre ce point et le plancher de la maison. En ajoutant les deux valeurs, il obtient l’altitude du plancher de la maison.
  • En comparant cette donnée avec la cote de 3,70 m NGF correspondant à une forte inondation (telle que celle prise en référence pour l’élaboration du Plan de prévention des risques littoraux), il peut évaluer jusqu’où l’eau monterait à l’intérieur de la maison.

Cette méthode permet à chacun de se faire rapidement une idée de la hauteur d’eau et des effets d’une inondation ; de manière autonome et gratuite.

Afin de faciliter la démarche, une notice a été élaborée par l’unité Prévention des risques, Énergie et Climat de la DTAM. 

Notice - Estimer l’altitude de mon habitation pour évaluer les effets d’une inondation et mieux l’adapter (format pdf - 352.7 ko - 29/04/2020)

Des questions ?

Pour toute question concernant cette méthode ou tout autre aspect du Plan de prévention des risques littoraux, ne pas hésiter à contacter, l’unité Prévention des Risques, Énergie et Climat (UPREC) à l’adresse :
uprec.serap.dtam-975@equipement-agriculture.gouv.fr